L'édition 2018 du grand salon de la high-tech, dénommé Consumer Electronics Show (CES), s'est tenu du 9 au 12 janvier dernier à Las Vegas. Cet événement a démontré, une fois de plus, la montée en puissance de l'IA (Intelligence Artificielle), notamment à travers leur application dans la robotique. De plus en plus de constructeurs et de start-up misent sur la robotique à usage domestique; et cela est favorisé par l'essor considérable de la capacité d'apprentissage des IA. 


On a vu se distinguer le robot Aeolus. Conçu par Aeolus Robotics, ce robot à l'apparence attachante effectue efficacement le ménage dans la maison. En plus de pouvoir passer l'aspirateur et de saisir des objets, il a la capacité d'apprendre la place des objets et de les remettre à leurs places. Il pourrait aider les occupants d'une maison à retrouver des objets égarés. Autre capacité remarquable de ce robot: il peut déclencher l'alarme s'il observe un phénomène anormal. 


Un autre robot mérite notre attention: Loomo. Segway a conçu ce robot à structure rétractable pour effectuer de multiples tâches comme transporter des charges lourdes, servir de guide, surveiller la maison, prendre des photos, ... Loomo fonctionne sous Android. Des futures versions serviraient d'aides aux personnes physiquement handicapées. Une version pour entreprises, dénommée Loomo Go, est également en cours d'élaboration. 


Beaucoup se souviennent du chien robot Aibo, l'un des pionniers des robots domestiques lancé par Sony il y a douze ans. Son retour est un des événements marquants du CES 2018. Outre ses caractéristiques améliorées imitant mieux le chien naturel, il a maintenant la faculté de s'entêter face aux ordres qu'on lui donne. Ses concepteurs misent sur le fait que ce comportement parfois aléatoire rendrait le nouveau Aibo psychologiquement plus attachant... cela reste à voir!

Post a Comment

Plus récente Plus ancienne