Il y a 50 ans de cela, la NASA commençait à explorer le système solaire et avait réussi son tout premier survol de la planète Mars avec le Mariner 4. Il semblerait que l'histoire se soit répétée il y a 4 jours lorsque le satellite de la NASA, le "New Horizons" a réussi son survol de Pluton. New Horizons était le satellite le plus rapide qui n'ait jamais existé sur terre lors de son lancement en 2009 et affiche à ce jour plus de 3 milliards de kilomètres au compteur.

Lors de la conférence de presse officielle de la NASA qui a suivi le survol de Pluton, Alan Stern le chercheur principal de la mission s'est exprimé en ces termes : "La tension est à son comble : New Horizons se dirige à présent droit vers l'inconnu". En effet, le satellite a été programmé pour cesser le contact avec la station spatiale pour une durée de 12 à 15 heures dès sa rentrée atmosphérique vers Pluton. Le satellite devait ensuite envoyer un message à l'équipe aérospatiale le 16 juillet 2015 vers 21h pour témoigner de la réussite de sa rentrée atmosphérique.

La nuit du 15 juillet 2015, l'appel tant attendu par la NASA a bien été effectué par New Horizons. Après avoir été hors contact avec l'équipe pendant 21h, le satellite leur a transmis une série de messages d'état préprogrammés pendant 15 minutes au Laboratoire de Physique Appliquée de l'Université John Hopkins dans l'état du Maryland via le réseau international Deep Space de la NASA. Désormais, New Horizons survole Pluton et collectera des données qu'il renverra sur Terre. Vous pouvez dès à présent découvrir les premières images haute définition de Platon sur le site officiel de la NASA : www.nasa.gov .

Post a Comment

Plus récente Plus ancienne